Les étapes pour bien débuter en aquariophilie

 

1ère étape : le choix de l’emplacement

Le choix de l’emplacement est important car une fois équipé et mis en eau, votre aquarium pèsera lourd et ne pourra plus être déplacé (environ 150 kg pour un aquarium de 100 litres).

La première règle est d’éviter d’exposer l’aquarium aux rayons directs du soleil, car la lumière du soleil favorise le développement des algues et verdit l’eau. Il convient également d’éviter la proximité d’un radiateur ou de courants d’air. L’aquarium doit être posé sur un support solide, stable et plat ; l’idéal est de le placer sur un meuble prévu à cet effet et souvent vendu avec.

Si le fond du bac est nu, placez une couche de polystyrène ou de mousse synthétique entre l’aquarium et son support. Vérifiez avec un niveau que le fond de l’aquarium soit bien plat.

Pensez également à l’installer à proximité d’une prise de courant car il faudra brancher le filtre, le chauffage ainsi que l’éclairage.

2ème étape : le nettoyage de l’aquarium

Une fois l’aquarium positionné à l’emplacement que vous avez choisi, il faut rincer à l’eau claire les parois et les accessoires qu’il contiendra.

3ème étape : la décoration et le remplissage

Après le nettoyage des différents éléments, vous pouvez ensuite ajouter le sable et les plantes. Les plantes naturelles sont un véritable atout pour votre décoration mais aussi pour le bien-être de vos poissons. Elles contribuent à préserver le milieu biologique et participent à l’oxygénation de l’eau. Elles offrent également des espaces sécurisants et des sites de pontes aux poissons.

Si vous faites le choix de plantes naturelles, sachez que le sol nutritif est un élément indispensable pour leur bonne croissance. Il va permettre aux racines de puiser tous les nutriments nécessaires à leur épanouissement. Commencez par installer le sol nutritif au fond du bac sur 2cm d’épaisseur puis ajouter par-dessus sur 3 ou 4 cm le sable ou le gravier. Vous pouvez ensuite ajouter des roches ou des racines pour apporter à votre aquarium l’esthétique et l’harmonie d’un paysage naturel. La décoration ainsi terminée, remplissez-le d’eau à température ambiante.

Astuce : lorsque vous versez l’eau dans l’aquarium, vous pouvez déposer une assiette ou un récipient afin d’éviter que le sable et l’engrais ne se mélangent.

4ème étape : le branchement de votre aquarium

Branchez le filtre et le chauffage à environ 24°C. Adaptez l’éclairage selon la présence de plantes naturelles ou non dans votre aquarium. Pour un aquarium contenant des plantes naturelles, le temps d’éclairage devra être en moyenne de 9 à 12 heures par jour. Dans le cas d’un aquarium décoré uniquement avec des plantes artificielles, il faut néanmoins satisfaire les poissons et leur offrir jusqu’à 8 heures de lumière par jour.

5ème étape : le traitement de l’eau

Traitez l’eau avec un combiné inséparable : un conditionneur d’eau et des bactéries épuratrices. C’est un binôme essentiel à la qualité de l’eau, à l’équilibre biologique et à l’efficacité du filtre

6ème étape : l’ajout des poissons

Introduire les poissons progressivement et en petit nombre jusqu’à atteindre la population maximale selon le volume de l’aquarium. Celle-ci se calcule en prévoyant environ 1cm de poisson taille adulte pour 1L d’eau environ en eau douce et 1cm pour environ 2 à 3L d’eau de mer.

7ème étape : l’entretien

Les poissons devront être nourris une fois par jour. Afin de ne pas perturber l’équilibre écologique de l’aquarium, il faut leur donner une quantité qu’ils pourront manger dans les 3 minutes qui suivent la distribution. En effet, le surplus ne peut être totalement dégradé par les micros organismes présents dans le sable et dans le filtre. Cette matière organique en décomposition se transforme en composés organiques dangereux pour les poissons.

Renouvelez 20% du volume d’eau toutes les 2 à 3 semaines à l’aide d’un système d’aspiration de l’eau de type cloche à vase manuelle ou aspirateur à gravier. Il faudra prendre soin d’aspirer l’eau en profondeur, au niveau du sable car c’est là qu’elle est la plus chargée en matières organiques. Entretenez également votre filtre une fois par mois en suivant son mode d’emploi.

Pour le bien-être de vos plantes, ajoutez régulièrement de l’engrais liquide pour les feuilles et en comprimé pour les racines.

Spécificités d’un aquarium d’eau de mer 

L’idéal est de choisir un volume d’aquarium plus grand à moins d’avoir une solide expérience en aquarium d’eau douce pour pouvoir partir sur un petit bac.

En eau de mer, on conseille de choisir un bac de 200 litres équipé en fonction du choix du client en termes de poissons : poissons uniquement, poissons + invertébrés ou invertébrés seuls.

Pour  l’équipement, il faudra prévoir des pompes plus puissantes que pour l’eau douce mais aussi un écumeur, une pompe de brassage et un éclairage spécifique.

Nous aurons besoin de sable de corail ou du sable vivant ainsi que de pierres vivantes afin que les animaux puissent s’y cacher.

Prévoyez un densimètre ou encore mieux, un réfractomètre, pour permettre d’analyser la teneur en sel. La densité devra tenir compte de la population ainsi que de la température.

Comme pour l’aquarium d’eau douce, il faudra prévoir des changements  d’eau : 10 à 20% par semaine.

Découvrez toute notre sélection aquariophilie et profitez de nos promotions !